Cartable Vert

Quelles alternatives aux cahiers en polypropylène ?

Si le cahier recouvert d’une couverture en polypropylène a connu de beaux jours, force est de constater que beaucoup d’enseignants et de parents commencent aujourd’hui à s’interroger sur les alternatives possibles à cette couverture plastique. En effet, qu’advient-il des cahiers à la fin de l’année scolaire si ce n’est d’être relégués temporairement dans un bureau, un placard avant de finir inexorablement au tout-venant ?

Dans une démarche collective réflexive, les membres du groupe Facebook Profs en transition se sont penchés sur la question. Vous trouverez donc dans cette article une compilation de leurs propositions.

Pour réduire nos déchets plastiques et maîtriser nos ressources, les cahiers avec une couverture carton ou papier, provenant de forêts gérées durablement, répondraient davantage à cette démarche de transition vers des fournitures écoresponsables. Cependant, la durabilité de leurs couvertures pose débat. 

Ainsi certains proposent de dégrafer les couvertures polypropylène des anciens cahiers pour les agrafer sur les nouveaux. Notons que, facile à coudre et solide, le polypropylène se prête bien également bien à l’upcycling (notamment en trousse ou porte document).

L’achat de protège-cahiers supplémentaires en carton épais est une autre solution qui permettrait d’allonger la durée de vie des cahiers à couverture carton ou papier. Leurs rabats peuvent également servir de support pour les aides individuelles et ainsi remplacer les sous-mains plastifiés.

Quant aux protège-cahiers en tissu, il semblent être un très bon compromis durabilité/solidité. Cette qualité est encore améliorée lorsqu’ils sont enduit à la cire d’abeille. Leurs fabrications pourraient être incluses dans un projet couture et/ou réalisées avec les parents volontaires dans une démarche de “co-transition”. Ce site propose des patrons.

Que ces protège-cahiers soient en tissu ou en carton, envisageons de ne pas acheter neuf mais de récupérer et de transformer! Est-il nécessaire de rappeler que le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas?

Alors ne négligeons pas non plus la portée  de cette réflexion, à partager avec nos élèves,  afin qu’ils soient avec nous les acteurs de ces changements, formant ainsi une nouvelle génération de consommateurs éclairés. Par ailleurs, apprendre à prendre soin de son matériel reste sans aucun doute, et aujourd’hui plus encore,  un levier de co-éducation et d’écoresponsabilité à consolider.

 

Retrouvez notre cartable vert ici et sur Pinterest! Et pour participer à la belle aventure collaborative des Profs en transition, c’est par là! https://www.facebook.com/groups/profsentransition/

Tu aimes cet article ? Partage-le !
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest

Un commentaire

  • Anne

    Bonjour. Je reagit a l article fournitures vertes . Avec nos collègues cette année nous passons tous aux classeurs !moins de colle /moins de papier et réutilisable d une année sur l autre 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *